Actualités départementales

16 mars 2021

SNE 62 : Groupes de travail Direction d'école -

la direction d'école sous l'impulsion du SNE.

Depuis le travail sur la simplification des tâches, un groupe de travail sur la direction d'école (GDDE) a vu le jour depuis quelques années dans notre département.

Le groupe, composé de représentants syndicaux - principalement des directeurs - de membres du CHSCTd62 et de pairs, se réunit au minima une fois part trimestre, enclin avec l'actualité.

Lors de nos échanges, une feuille de route a été établie en décembre 2020, où 5 axes ont été définis :

  • L’autonomie dans le cadre des 108h notamment avec la définition de la nature du rendre compte pour le directeur envers l’ien

  • L’évaluation des AESH par le directeur, quel accompagnement

  • La simplification et allègement des tâches des directeurs (poursuite scolarité, convention, intervenant extérieur, affelnet, élection parents élève,…)

  • Table ronde entre pairs, échange, dialogue dans le cadre notamment dans la formation.

  • Accompagnement dans le cadre des PPMS.

 

Comme à son habitude, le SNE 62 est à la baguette.

 

Voici le compte-rendu de l'atelier auquel le SNE a participé « mise en place de la circulaire sur les 108 heures annualisées » réalisé par M COURBOIS, adjoint de l'IA-DASEN.

Les propositions du SNE lors des 2 derniers GT :

- Le SNE n'a pas manqué d'indiquer que les directeurs ne sont pas hostiles à avoir des outils, des guides, qui leur permettent de gagner du temps. Il réclame une uniformisation nationale des documents supports. Ce fut une bonne surprise d'apprendre qu'ensuite un document PAI national est sorti.

- Formations et animations pédagogiques : le SNE ne souhaite pas que les directeurs organisent la formation : ce serait une nouvelle et énème tache supplémentaire. C'est le rôle de l'IEN et de son équipe.

Néanmoins, le SNE soulève un problème de méthodologie : formation subie et descendante. C'est l'inverse qu'il faut viser : partir des besoins, des attentes et projets des équipes afin de viser un réel épanouissement professionnel.

Le SNE a donc proposé que, dès cette fin d'année, les équipes soient interrogées sur leurs besoins pour ainsi construire une formation en adéquation cohérente avec le terrain.

L'administration abonde dans notre sens.

Le SNE souhaiterait aussi qu'une journée puisse être banalisée dans chaque école pour effectuer cette remontée des besoins.

L'administration indique que cela peut être rapidement fat lors des conseils de cycles ou des maîtres et que ce serait complexe à mettre en œuvre à l'échelle départementale, mais que, lors d'évaluations d'écoles, des remplaçants pourront être mobilisés pour évoquer les besoins en formation des équipes.

- Réunions de directeurs : certains IEN organisent encore des réunions sur le temps personnels des directeurs non comptées dans les 18h d'animations-formations.

Le SNE revendique que ces réunions devraient - tant que faire se peut s'effectuer - sur les temps de classe des directeurs non déchargés ou sur les 18h d'animations-formations.

L'administration atteste qu'il faut essayer de placer les réunions sur les temps de classe mais que cela n'est pas toujours possible, notamment à cause des moyens de remplacement.

Par contre, elle ajoute qu'il est possible de les planifier sur les 18h d'animations-formations sans ajouter du temps supplémentaire.

 

- Affelnet 6ème : le SNE déplore qu'il n'y ait pas d'interface entre ONDE et affelnet.

Il ajoute que la nouvelle fiche VOLET 1 demande bien plus de manipulations et de travail. Il déplore tout d'abord le délai court laissé aux directeurs pour sa validation (surtout pour récolter les réponse des parents séparés, et qui plus est, lorsqu'ils ne sont pas d'accord sur le choix de l'adresse à prendre en compte pour la détermination du collège de secteur).

Après avoir rappelé que les collèges seraient plus à même de gérer les affectations pour la 6e, le SNE propose de plus qu'une circulaire commune pourrait être créée pour les poursuites de scolarité CM2 et affelnet 6e, ce qui donnerait une vision plus simple et plus globale des procédures.

L'administration trouve nos remarques judicieuses et propose alors 2 réponses : d'abord créer des GT pour faisabilité des circulaires, puis, de créer une circulaire commune concernant la poursuite de scolarité et l'affectation CM2/6e.

- Crise sanitaire : le SNE regrette que des directeurs aient pu être sollicités pendant leur période de congés concernant la mise en place de tests salivaires dans leurs écoles. Les temps personnels comme les vacances, les soirs et we sont de plus en plus souvent entravés.

De plus, les fiches de remontées de cas positifs ont encore évoluées, ce qui demande une nouvelle adaptation.

L'administration soulève l'engagement des directeurs.

- Moyens de communication : les moyens de communication avec les élèves, les familles, les mairies, etc... se multiplient. Ainsi, ils accaparent de plus en plus de temps et dépendent bien souvent de la volonté et des préférences des familles à utiliser tel ou tel mode de communication. Il ne suffit plus de mettre un mot dasn le cahier de liaison. Désormais, il faut en plus envoyer un mail, laisser un message sur l'ENT, parfois appeler... et voire même envoyé un SMS...

Le SNE souligne de plus que l'actuel ENT pourrait être changé dans 3 ans si changement de prestataire. Il faudra alors de nouveau se réadapter
 

 

 

Comptez sur le SNE pour défendre au mieux vos intérêts.
 

M Geoffrey Capliez et M Olivier Bultel, SNE 62.

© 2017 Syndicat National des Ecoles Section  académique 59 62 (Nord Pas-de-Calais) -  Site créé avec Wix.com - Directeur de la publication :  Emmanuel CARON, secrétaire académique

Contact SNE 59-62 : Emmanuel CARON 06 17 35 09 22 - Contact SNE 59 : Laurent Hoefman 06 61 08 61 09 - Contact SNE 62 : Anthony LEMETTRE 06 67 76 02 28

15 rue Hoche 62119 DOURGES                       sne59@sne-csen.net                    sne62@sne-csen.net