Actualités départementales

26 janvier 2018

SNE 62 : carte scolaire 2018 - compte-rendu du groupe de travail

            Ce vendredi 26 janvier se tenait à Arras la réunion préparatoire à la carte scolaire pour le département du Pas De Calais.

            M. Courbois, Inspecteur Académique Adjoint, a tenu à rappeler les priorités déterminant l’attribution des postes supplémentaires octroyés à notre département.

Ainsi, sur une dotation de 92 postes pour le Pas-de-Calais, la distribution prévue est la suivante :

  • Création de 204 classes à effectifs réduits CP et CE1 REP+ et CP REP.

 

  • Prise en compte du nombre de postes d’enseignants (tous les enseignants de l’école comptent) pour l’augmentation éventuelle du régime de décharge des directeurs des écoles concernées.

 

  • Création de 10 postes sur BDFC sur le Bassin Artois Ternois.

 

Les services académiques nous ont d’ailleurs soumis une liste prévisionnelle des fermetures de postes et des ouvertures.

Cette année, le terme conditionnel est remplacé par révisable, terme moins polysémique et mieux compris par les partenaires. Un comptage sera effectué le jour de la rentrée. La fermeture est actée pour le mouvement alors que l’ouverture non.

 

Des orientations qui vont dans le bon sens :

 

Malgré la perte de 2100 élèves, la dotation est excédentaire compte tenu des critères sociaux du département.

Tous les CP en REP/REP+ et les CE1 en REP+ seront allégés (pas de plus de 14 élèves par classe). Des problèmes de locaux ont été relevés pour 32 classes à effectifs allégés. Le SNE/SNALC insiste sur la nécessité d’étendre cette mesure à TOUTES écoles, c’est-à-dire à celles hors éducation prioritaire dites ordinaires.

Il sera possible de proposer des CP/CE1 en REP. La confiance aux acteurs de terrain est renforcée. Ce sont eux les professionnels. L’autonomie de fonctionnement prônée par le SNE/SNALC commence à émerger (Exemple : une école REP dotée de 3 moyens pour 30 CP pourra faire deux groupes de 12 CP et un autre de CP/CE1 de 6+6 ).

Les élèves en ULIS sont comptabilisés ce qui a permis d’avoir un regard bienveillant sur ces écoles. En effet, des ouvertures ont vu le jour et des abandons de fermeture se sont confirmés. Les seuils sont revus à la baisse. C’est une mesure-phare que le SNE/SNALC n’a eu de cesse de réclamer lors ses audiences avec le DASEN et lors des réunions de bassins de directeurs organisés par notre ancien DASEN M. BESSOL.

En milieu rural, une attention particulière a été portée sur les structures pédagogiques notamment à effectif supérieur à 27, le seuil d’ouverture a été diminué et des fermetures ont été supprimées. Le SNE/SNALC, défenseur de la ruralité, se réjouit de cette décision.

Dans les écoles hors éducation prioritaire, le taux d’encadrement baisse et sera de 22.85 élèves par classe. Le SNE/SNALC juge que cette avancée va dans le bon sens mais constate qu’elle n’est pas encore à la hauteur de la moyenne de l’OCDE.

 

D’autres mesures :

 

Les PDMQDC sont maintenus pour les 2/3 soit 14/26 (-12) pour les écoles ordinaires et 41/57 en REP (-16). Le SNE/SNALC remarque la volonté du ministère de vouloir ENFIN évaluer le dispositif afin d’en tirer des conclusions moins hâtives.

3 postes de psychologues scolaires non pourvus sont transformés en poste d’enseignants référents (un par pôle ASH). Pour pallier ce manque, faute de candidats, l’administration pourra faire appel à des psychologues contractuels. Le SNE/SNALC souligne le manque dans ce domaine, notamment pour l’accompagnement des équipes lors de la constitution des dossiers MDPH, d’orientation et/ou de pré-orientation EGPA.

Grâce à l’impulsion du SNE/SNALC, quelques écoles sont en surveillance pour une ouverture éventuelle ou pour un abandon de fermeture avec suivi et comptage des effectifs à la rentrée septembre. Malheureusement, dans le cas d’une ouverture, le poste ne paraîtra pas au mouvement. N’hésitez pas à nous contacter pour tout renseignement.

Les directeurs impactés par une fermeture de classe qui verront un changement de leur régime de décharge garderont le bénéfice de leur décharge antérieure pendant un an.

 

            Le SNE/SNALC tient à remercier les très nombreuses écoles qui lui ont fait parvenir la fiche de suivi pour la carte scolaire, ce qui nous a permis d’étayer leur défense grâce à des chiffres réactualisés, lorsque c’était possible. Les services académiques vérifieront donc les données dans les jours prochains (via les IEN, les mairies ou les directeurs) avant de rendre leur verdict jeudi 1er février. Nous vous contacterons rapidement mais veillez d’ores et déjà à tenir à jour la base élèves et à pouvoir fournir la liste des futurs inscrits si les services vous en font la demande.

            N’oubliez pas non plus que la défense de l’intérêt général demeure la préoccupation  du SNE, mais que le poids du pouvoir de contestation est proportionnel à l’engagement du plus grand nombre d’entre vous à nos côtés.

                                                                                                         

Geoffrey Capliez, SNE 62.

 

Pour toute information, contactez-nous par mail : sne62@sne-csen.net ou par tél : 06 16 52 82 11 .

Retrouvez toutes les infos sur notre page facebook sne 59 / 62 en cliquant ICI.


 

© 2017 Syndicat National des Ecoles Section  académique 59 62 (Nord Pas-de-Calais) -  Site créé avec Wix.com - Directeur de la publication :  Emmanuel CARON, secrétaire académique

Contact SNE 59-62 : Emmanuel CARON 06 17 35 09 22 - Contact SNE 59 : Laurent Hoefman 06 61 08 61 09 - Contact SNE 62 : Anthony LEMETTRE 06 67 76 02 28

15 rue Hoche 62119 DOURGES                       sne59@sne-csen.net                    sne62@sne-csen.net