Actualités départementales

4 avril 2017

Audience auprès du DASEN 62 du 4 avril 2017

Les délégués du SNE ont été reçus ce mardi 4 avril 2017 par le Directeur Académique pour échanger sur le recrutement des aides administratives et la simplification des tâches du directeur.

Concernant le premier volet, notre organisation syndicale a été interpellée à maintes reprises. En effet, les directeurs ayant refusé ce dispositif n’ont pas été informés que leur choix était irréversible. Suite aux contraintes et missions accrues notamment en matière de sécurité et sûreté, certains directeurs souhaiteraient revoir leur position à ce sujet. Il s’avère également que de nouveaux directeurs en poste sont dans l’impossibilité de recruter car leurs prédécesseurs ont décliné cette proposition.


L’inspecteur nous explique qu’il a envoyé à 42 écoles éligibles un courrier pour connaître les raisons du non emploi. Les raisons invoqués peuvent être un oubli, un problème de recrutement ou un refus. Pour les 7 écoles qui ont refusé ce moyen, elles peuvent revenir sur leur décision (revendication forte du syndicat), elles recevront une note explicative dans ce sens.


En fonction des réponses, si les 49 ETP ne sont pas pourvues en totalité, les postes seront redistribués vers les écoles de l’éducation prioritaire de 3 classes et moins et vers également les RPI fonctionnels.

A propos du second volet, nous avons rappelé notre position sur la simplification des tâches qui doit se traduire par un allègement et non par l’apparition de nouvelles applications ou outils comme Faits établissement, Mobilisco, Ariane, LSU, Onde…


La refondation a manqué le rendez-vous sur la direction d’école, les collègues veulent du temps et de la reconnaissance pour pouvoir assumer leur fonction. Le Directeur Académique l’entend et le conçoit mais c’est une problématique qui relève d’un caractère national. 


Lors de cette audience, nous avons évoqué encore un nombre important de mails ou enquêtes en doublons. Nous avons supputé ironiquement que le directeur avait des difficultés de compréhension ou bien que l’IEN avait du temps à perdre. Un rappel sera effectué aux IEN et l’Inspecteur d’Académie réaffirme sa confiance envers les équipes.


Par rapport à Affelnet, la direction académique reconnait sa responsabilité dans l'envoi tardif des documents et sera vigilante pour les prochains exercices. Il est à noter par les équipes une amélioration dans l’organisation du stage de remise à niveau et de la procédure de poursuite de scolarité en termes de délais. A cette occasion, M Bessol propose de recevoir 3 fois par an une délégation de directeurs pour échanger sur tous ces points. Nous approuvons cette démarche.

Dernier sujet évoqué, le PPMS, les directeurs ont rempli leur contrat à savoir la rédaction du document, le dépôt des deux exercices et constat alarmant aucun retour des services. Les directeurs ne sont pas des spécialistes mais agissent avec bon sens. La réponse invoquée s’orientait vers une gestion rectorale et non départementale. Par contre, les communes peuvent bénéficier de crédit en sous-préfecture qui correspondrait à 80% des frais engagés pour remise à plat des systèmes de sécurité. N’hésitez pas à interpeller votre commune.

Geoffrey Capliez, Secrétaire général à la direction d’école, SNE 62.

 

© 2017 Syndicat National des Ecoles Section  académique 59 62 (Nord Pas-de-Calais) -  Site créé avec Wix.com - Directeur de la publication :  Emmanuel CARON, secrétaire académique

Contact SNE 59-62 : Emmanuel CARON 06 17 35 09 22 - Contact SNE 59 : Laurent Hoefman 06 61 08 61 09 - Contact SNE 62 : Anthony LEMETTRE 06 67 76 02 28

15 rue Hoche 62119 DOURGES                       sne59@sne-csen.net                    sne62@sne-csen.net